You are browsing the archive for mythologie.

by folly

Sangaris ou la continuité des opérations aux noms d’animaux

December 6, 2013 in Afrique, Politique & Société, regard sur d'autres horizons

“Le langage du colon, quand il parle du colonisé, est un langage zoologique. On fait allusion aux mouvements de reptation du Jaune, aux émanations de la ville indigène, aux hordes, à la puanteur, aux pullulements, aux grouillements, aux gesticulations. Le colon, quand il veut bien décrire et trouver le mot juste, se réfère constamment au bestiaire.” – Frantz Fanon dans Les damnés de la terre.

Tout amateur de mythes et de symbolismes sait ce que signifie la licorne pour l’éléphant.
En effet, la licorne dans les mythes, tue l’éléphant…
Mais là, il était question de la Côte d’Ivoire.
Après l’usage de fameux êtres mythologiques trop évidents, on passe au monde minuscule et méticuleux des insectes.
En centrafrique, la France vient de baptiser sa mission du nom de
Sangaris.
On se souvient qu’en 1977, c’était au Barracuda que revenait l’honneur de prêter son nom à l’opération qui fera sauter Bokassa de son fauteuil présidentiel, entre temps impérial(Atys en mode défensif? Nous y reviendrons).
Les sangaris, insectes de l’ordre des lépidoptères(Papillons), sont de la famille Nymphalidae.
Leur moyen de défense se caractérise par le jet à plus d’1 mètres 50 de matières fécales en direction des positions ennemies.
L’effet majeur de ces armes, c’est d’étourdir les rangs adverses par l’odeur.
Que défend notre Sangaris? Ses couveuses(arbres)… mais avant tout; ses larves, son avenir bien évidemment.
Essayons de creuser un peu plus loin sur le nom Sangaris.
Sangaris est une Nymphe des fables Gréco-romaines. Nymphe, c’est aussi la phase de métamorphose des insectes qui se reproduisent par des larves.
Le cycle reproductif des papillons Sangaris est lié aux arbres, tout comme l’était la vie de la nymphe Sangaris dans la fable de cybele et d’Atys. La nymphe disparut après que Cybele, jalouse de l’amour que vouait Atys à Sangaris, ait coupé l’arbre qui contenait la vie de sa rivale…Arbre dans l’emblème de l’empire centrafricain?
Ce qui est certain; les Sangaris abondent dans ces régions du continent.
Ainsi Sangaris serait adulée d’Atys. Cybele serait la trouble-fête.
Il faudrait protéger Sangaris de la furie de Cybele.
L’amant Atys, serait-il le patriotisme plastique Centrafricain ou encore l’État-empire qui n’existe que pour faire de la figuration?
D’après la légende, Atys aurait défendu l’arbre de Sangaris mais, sans succès. Impuissant, Atys en pleine tentative de suicide se fera transformé en un arbre par Cybele, éprise de compassion pour celui qu’elle aimait tant, mais qui pourtant n’avait d’yeux que pour Sangaris.
L’arbre Atys sera toujours vert et choyé de Cybele, exactement comme cette dernière l’aurait souhaité.

Ô nymphe,
D’antan chenille,
te voir survoler ces sentiers arborés,
Tes ailes épuisées, déploient guerriers,
report de ton imminente agonie?
Vite, un dernier effort,
regagner le tronc de cet arbre-là,
le temps de te refaire peau neuve.
Nymphe de feuillages qui ne vivront point de leurs racines.
Qu’ils soient pris d’étourdiesse,
tous ceux qui s’aventurent à peloter tes couveuses.
Ne savent-ils pas ces malotrus, ta rage d’immortalité?
Ou bien, oublient-ils qu’après papillon, guette le néant?
De sorte que s’imposent nouvelles larves en métamorphose?
France au coeur d’Afrique,
France à centrafrique.

France recolonisatrice y est pour planter son arbre à elle.
Mais pour combien de temps encore, cette rage à aimer de force, paternalistes papi papillons?

Avez-vous aimé ce billet? N’hésitez pas de le partager, sans oublier de cliquer sur le bouton “Follow”, au bas à gauche.

||||| 0 I Like It! |||||
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: